BIOGRAPHIE

Diplômée de l’UQAM en danse (2011), Marilyn Daoust a été deux fois boursière du CAC pour se perfectionner en Catalogne et en Autriche, en plus de se former au Chili et en Belgique. Autant ici qu’à l’international, elle entre dans les univers de Manon  Oligny, Louise Bédard, Liliane Moussa, Daina Ashbee, le Cirque du Soleil, Martin Messier, Lucie Grégoire, Delphine Véronneau et Projets Hybris. Marilyn a aussi été porte-parole du Festival Accès Danse 2017. Elle co-fonde For Fauve avec Laurie-Anne Langis, soutenue par le CAC et le CALQ. Elle présente à ses côtés un laboratoire au ZH Festival (2017), "&" à Tangente Danse (2018) ainsi que la pièce "À l'origine d'une bête publique" à la Maison de la culture du Plateau-Mont-Royal (2018). En novembre prochain, elle dansera dans la pièce "Nadia, est-ce que ça va?” de Liliane Moussa à Tangente Danse. 

 

Au théâtre, elle collabore au mouvement pour des pièces mises en scène par Benoit Vermeulen ("Assoiffés" de Wajdi Mouawad), Nini Bélanger ("Petite Sorcière", de Pascal Brullemans) et Florent Siaud (entre autres sur "Toccate et Fugue" d’Étienne Lepage et "Nina, c’est autre chose" de Michel Vinaver). Elle chorégraphie et est aussi de la distribution de la pièce d’Angela Konrad "Last night I dreamt that somebody loved me" (Usine C, 2017). Elle a récemment soutenu chorégraphiquement la pièce "Ombre Eurydice Parle" (mise en scène de Louis-Karl Tremblay) et a eu le défi d’agir comme substitut de Louise Bédard durant une période de la création. Elle présentera avec Gabriel Léger-Savard la pièce "Le temps des fruits" à Tangente Danse en avril 2020.

PHOTOS

Télécharger le

dossier de presse

POUR PLUS D'INFORMATIONS

CONTACTEZ MOI

SUIVEZ MOI

  • Facebook
  • Icône social Instagram
  • LinkedIn Social Icône
  • Vimeo sociale Icône

© 2019 Tous droits réservés à Marilyn Daoust